"Cela fait partie de la beauté de toute la littérature : vous découvrez que vos désirs sont des désirs universels, que vous n'êtes pas seul et différent des autres. Vous en êtes." - Francis Scott Fitzgerald

mardi 16 mai 2017

Les justes

Auteur : Albert Camus
Date de parution : 1949
Edition : Folio
Genre : Théâtre
Prix : 6,60

Quatrième de couverture : Ne pleurez pas. Non, non, ne pleurez pas ! Vous voyez bien que c'est le jour de la justification. Quelque chose s'élève à cette heure qui est notre témoignage à nous autres révoltés : Yanek n'est plus un meurtrier. Un bruit terrible ! Il a suffi d'un bruit terrible et le voilà retourné à la joie de l'enfance. 

Mon avis : J'ai beaucoup appréciée cette immersion dans le monde des Justes, monde de protestation et de révoltés, ou ne règne que la soif de vengeance et de révolte. Au début, je me suis sentie un peu gênée, étrangère au conflit dont les protagonistes se voient révoltés, je ne savais pas trop comment interpréter certaines des répliques. Par contre, ce que j'ai ressentie en lisant ces lignes, c'est toute cette fraternité qui existe entre les membres du parti socialiste révolutionnaire. Je trouve que cette pièce de théâtre décrit parfaitement les émotions et les troubles qui peuvent apparaître chez les protagonistes, alors que le combat intérieur qu'ils subissent en fait des siennes. Ils se questionnent sur la question du meurtre, est-ce que c'est bien de tuer? Même si la cause est bonne, elle, quant est-il du meurtre? La fin justifie t-elle les moyens? On parle de justification de l'acte terroriste, et je trouve ce sujet très actuel, en pensant à tout ce qu'il peut se passer dans le monde. Cette pièce restera à jamais actuelle. 
++++ pour ce classique ! 

Autre-Monde, T3

Auteur : Maxime Chattam
Date de parution : 2013
Edition : Livre de Poche
Genre : Fantastique
Prix : 7,90

Quatrième de couverture : L'invasion d'Eden est imminente. Pour défendre la cité et déjouer les plans maléfiques de la reine Malronce, il n'y a plus d'autres choix : il faut combattre. Les Pans doivent alors développer leurs pouvoirs, affronter Cyniks et Gloutons dans une guerre sans merci, braver le Raupédoren, dont la vraie nature, comme celle de la reine Malronce, leur restera longtemps inconnue. 
C'est l'épreuve ultime pour Matt, Ambre et Tobias, qui doivent apprendre la vie en commun, la politique, et aussi le lien vital et salvateur qu'il faut préserver avec la nature. Pour survivre, pour que le monde change, et que renaisse l'espoir. 
Entrez dans l'Autre-Monde, rejoignez l'Alliance des Trois. Elle vous mènera jusqu'au bout de sa longue quête..

Mon avis : Que du bonheur que de retrouver nos trois petits camarades d'aventures pour un nouveau tome haut en rebondissements. Après la révélation du plan de Malronce pour envahir les Pans et mettre en oeuvre un massacre, les Pans n'ont d'autres choix que de se réunir et d'établir un plan pour contre-attaquer. On commence le livre avec la peur au ventre, encore tétanisée par la disparition d'un des personnages principals. Entre inquiétude et frénésie de lecture, les pages s'enchaînent et défilent sous mes yeux ébahis. Ma lecture a été très rapide et le fait que ce tome-ci compte beaucoup plus de rebondissements et de scènes d'actions que les autres tomes m'a un peu dérangée, je l'admets. J'aimais beaucoup ces séances de discussions qu'avaient les protagonistes autour de questions existentielles telles que la religion, les mœurs et les valeurs qu'ils devaient garder en tête. C'était des passages qui me faisaient réfléchir et imaginer très clairement la façon dont nos héros pouvaient gérer les événements qui pouvait se dérouler. Peut-être est-ce principalement du au fait que, justement, ils n'ont pas forcément le temps de réfléchir et de mettre à plat leur émotions tant ils sont prit dans la précipitation et la guerre qui s'offre à eux. J'espère simplement qu'on continuera de suivre leur évolutions psychologiques dans les prochains tomes.
J'aime aussi l'idée de les voir grandir "sous mes yeux", les voir évoluer et s'aimer, puis se détester.. Le fait qu'ils puissent aussi se quereller de temps en temps fait plaisir à voir et change un peu de contexte lorsque cela arrive. De nombreux éclaircissements nous sont donnés sur de nombreux points noirs accumulés au fil des lectures, notamment concernant le Raupéroden (qui j'avoue, avait devinée le mystère au fil des lignes) bien que la nouvelle m'ait tout de même beaucoup surprise. Les relations entre les personnages s'approfondissent et deviennent de plus en plus matures, je pense notamment à celle entre Tobias et Matt qui à l'excellence de me toucher énormément, j'aime ces deux gamins ensembles!
L'imagination de Maxime Chattam m'émerveille toujours autant, il y a énormément de détails, tout est bien pensé et c'est très chouette à lire et découvrir. Pour mettre en place un tel univers, j'aurai plutôt tendance à basculer sur le fait qu'il nécessite énormément de descriptions et notamment lors des premiers tomes, et c'est ce que Maxime Chattam a su faire sans exagération. Les descriptions sont fluides, pas de pavés, espacés et franchement très chouettes à lire.